mardi 15 décembre 2015

Quelques nouvelles, quatre, plus exactement...

Oui, quatre nouvelles.
Toutes publiées durant l'année.

Je m'en vais un peu les détailler pour toi, aimable lecteur. Ça me changera les idées.



D'abord, il y a ma nouvelle pour Dimension Merveilleux scientifique, intitulée L'architecte et la nef des étoiles.


Invité à participer à cette antho par le maître des lieux, Jean-Guillaume Lanuque, j'ai voulu écrire un texte sur Barcelone, ville dans laquelle je m'étais rendu peu de temps auparavant. Pourtant peu féru d'architecture et à la base pas super emballé par les créations de Gaudi, l'enfant chéri du pays, je suis finalement et contre toute attente tombé en admiration devant l'oeuvre et le bonhomme. De quoi m'inspirer une aventure avec la figure catalane comme héros dans un ton très "merveilleux scientifique" ou du moins ai-je tout fait pour.

Ce volumineux bouquin est disponible chez Rivière Blanche et a rassemblé les sommités du genre, notamment Jean-Luc Boutel et Natacha Vas-Deyres, entre autre...

C'est la bible à posséder pour tout amateur de science-fiction à l'ancienne.





Ensuite, Dimension Trash.

Pour le coup, je suis co-anthologiste. Enfin... J'ai participé à l'élaboration mais le gros du boulot est de Artikel Unbekannt. Le gros du boulot, l'idée, les corrections, la préface... J'ai assisté l'anthologiste, on pourrait dire.

Et évidemment, en tant qu'auteurs Trash, Degüellus et Julian C. Hellbroke ont été invités à participer. Bien sûr, Degüellus étant mort depuis des siècles, c'est Hellbroke qui s'est acquitté du boulot. En rendant toutefois hommage au scribe médiéval puisqu'il intègre la peste à son univers habituel. Du gore, de la fesse, du rat, des bubons et un cadre post-apo car il trouvait que c'est ce qui manquait à la collec jusqu'ici.

Le texte s'intitule Junkfood Rampage, et rejoint donc Midget Rampage et Garbage Rampage au compteur de ce vieux scribouilleur rital au pseudo américain à la noix.

La fine fleur trashienne et plusieurs invités de marque m'entourent (je me sens bien, tout chose, même).

Dispo chez Rivière Blanche également.





On continue dans le rouge avec Les Contes Rouges, chez les Artistes Fous.


Eux, comme ils sont fous, ils ont invité Trash à faire la préface, une nouvelle fois signée par Artikel. Et j'ai participé en tant que membre de l'équipe d'anthologistes à la sélection des pépites.

Et j'ai aussi été invité à participer en tant que nouvelliste.

Résultat: mon conte rouge s'intitule Les damnés de la puer

J'en ai déjà parlé ici et là et notamment dans mon article sur l'URSS car cette nouvelle est une sorte de relecture de Critters à la sauce soviétique. A la base, c'était un scénario de jeu de rôle pour Brain Soda, le jeu de mon ami Brain Salad. Et puis j'ai eu envie d'en tirer une nouvelle, qui soit à la fois sanglante et évoquant l'URSS pour faire un beau combo sur le rouge.

Petit, sanglant mais mignon, ce recueil affiche haut sa couleur et rejoint la gamme chromatique des AFA.  




Enfin, dernière nouvelle: Intra-muros, publiée dans l'antho Créatures des Otherlands, volume II, chez Otherlands.

C'est encore une fois mon ami Artikel qui m' a parlé de cet appel à textes et m'a proposé d'envoyer ma nouvelle, qui dormait sur mon disque dur.

A la base, cette nouvelle constituait un prologue indépendant, pour un roman situé dans l'univers de Kuro, le jeu de rôles. Ce projet ne s'est pas concrétisé puisque j'ai été débarqué alors même que la gamme était en cours (les joies de travailler avec des éditeurs gougnafiers). Le roman a été abandonné, forcément. 

Cependant, pour le compte d'un appel à textes sur les créatures d'extrême orient, j'ai repensé à ce prologue et j'ai alors décidé de le resituer à notre époque pour en faire une courte nouvelle, qui mixe l'occultisme nippon à la modernité et qui dévoile un petit moment du quotidien d'un exorciste dans le cadre de son boulot à l'intérieur d'une maison hantée. Refusé par l'anthologiste (qui ne voulait pas de nouvelles sombres mais n'avait révélé cet aspect-là de son appel à textes uniquement au détour d'un forum d'initiés), ce texte est reparti dormir jusqu'à sa nouvelle soumission, qui cette fois-ci, a été la bonne.

Tout plein de bestioles dans ce recueil, à découvrir au fil de la lecture.


Voilà, une année plutôt riche en nouvelles, donc. Et trois collaborations avec ce bon vieux Artikel.

A ce jour, j'ai à nouveau été sollicité pour deux appels à textes, j'espère pouvoir concrétiser ces travaux l'année prochaine. Je viendrai bien sûr en causer sur le bloug.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire