vendredi 24 juillet 2015

Tout comme le Brice...

Tout comme Brice Tarvel, j'ai décidé de compter mes festoches en tant qu'auteur... En tout cas depuis que je traîne mes guêtres dans le milieu.. Donc fin 2010.
J'en suis arrivé à environ (parce qu'il faut que je vérifie en comptant les badges) 26 salons. Grosso merdo... 

Le dernier en date, après les très sympathiques Imaginales et Futuriales, c'était le Dormantastique, à Dormans, près de Reims. C'était le week-end dernier, dans un château. Pour l'occasion, TRASH était dans une tour, en bout de parcours, dans le cabinet de curiosités, situé dans l'ancienne chapelle, en compagnie des éditions Luciférine. 
Et c'était bien sympa. Organisateurs aux petits soins, visiteurs curieux, spectacles d'escrime et tout ça donc, dans un superbe site, surveillé par un très beau mémorial dédié à 14-18.

14-18, la transition est toute trouvée pour rebondir (bong !) sur mon actualité. 


Alors, donc Le Chemin des Monstres est terminé, relu et même antidoté (car j'ai découvert les bienfaits de ce logiciel). Il est parti chez mon éditeur qui doit voir si ça lui plaît. Je croise les doigts.

Si tout ça se concrétise (je vous ai dit que je croisais les doigts ?), je reviendrais en détail sur la genèse de ce roman, entre histoire familiale, Histoire avec un grand H et aléatoire (bises à Brian Eno)...

Mais nous verrons bien.

Quelques nouvelles aussi du Dernier Vodianoï, malheureusement, un refus... Un de plus pour ce projet maudit, qui n'a fait que rencontrer des éditeurs intéressés mais qui ne pouvaient concrétiser la publi ou bien des refus. Mais il me reste encore deux cartes à jouer, je vous tiendrais au courant. En tout cas, je ne baisse pas les bras, et trouverai un moyen de le proposer à la lecture, c'est certain. 

Au courant, je vous tiendrais également pour Merhaba, qui semble avoir le vent en poupe, avec un potentiel éditeur intéressant intéressé. Mais là encore, ce ne sont que les prémices de l'histoire et je préfère ne pas m'étaler, au risque que ça me porte malheur...




Niveau parutions, Dimension Merveilleux Scientifique, chez Rivière Blanche, est dispo, avec ma nouvelle inside. Inspiré par mon voyage à Barcelone, j'ai écrit ce texte en essayant de mixer ce que je connais de l'anticipation à l'ancienne avec un récit plus moderne. J'espère avoir réussi. Aux lecteurs de me dire, à présent.


Une autre de mes nouvelles, chez les Artistes Fous, cette fois-ci, ne devrait plus tarder, peut-être à la rentrée. Relecture de Critters et de l'histoire de l'URSS, c'est bien rouge. Très rouge...


Et puis, bien sûr, toujours Soviets sur Saturne, chez le Carnoplaste, Pluton fait l'actualité en ce moment, et Brice, toujours lui, lui a consacré un superbe fascicule, Pluie de Plomb sur Pluton, mais n'oubliez pas pour autant les anneaux de Saturne... 





On s'éloigne, mais fort peu, de la littérature populaire pour revenir dans le jeu de rôle, car grâce à un tout nouvel éditeur, OVNI, Luchadores remonte sur le ring. OVNI prépare une nouvelle édition de ce jeu, avec une nouvelle couv et une nouvelle mise en page. D'ailleurs, et même si j'en causerai plus en détail, je serai à Octogones cette année pour vous présenter ce bouquin tout chaud, qui s'annonce superbe. Sortie en septembre, normalement.




Qu'est-ce que je bricole en ce moment ? 
Je suis sur mon roman que j'ai intitulé pour l'instant Swinging Sabbath. J'en avais déjà causé je crois. Londres, tout début des années 1970, des meurtres abjectes, du satanisme, du rock bien lourd, un univers à la Hammer (mais pas que) et de l'espionnage. Forcément, y'aura le KGB, forcément, de l'occulte et Christopher Lee (mais pas que).
Après une grosse pause pour relire deux romans sous la loupe d'antidote, je reviens dans cet univers. Déjà un bon quart d'écrit et je m'amuse bien. Que les lecteurs de Stoner Road qui ont apprécié la virée surveillent ce titre car il pourrait bien leur plaire (même s'il est moins consacré à un courant musical).


TRASH continue sont petit bonhomme de chemin, nous préparons la prochaine vague, celle de novembre et nous préparons également une petite surprise de fin d'année... Bien sanglante, comme d'hab, qu'est-ce que vous croyez ?


Je sais, je sais, j'ai encore les 5 albums du mois à présenter. En plus, je reviens de Londres bardé de 33t passionnants.

A très vite, donc ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire