mercredi 14 novembre 2012

Utopiales 2012

Et donc je suis allé aux Utopiales.
A l'invitation des éditions Sans Détour puisque j'ai répondu présent pour participer à la table ronde du samedi matin sur le sujet du "héros", en littérature et en jeu de rôle.

Le sujet était : Jeux de rôles et littérature, quelle place pour le héros ?

Une bien intéressante table ronde que j'avais préparé avec mes amis et collègues de la Confrérie du Radium. Autour de la table, un modérateur: Aloïs Bourguenolle et donc tout-plein de spécialistes, des auteurs (jdr et littérature), des membres du podcast de la Cellule: Isabelle Perier, Lionel Davoust, Romaric Briand et Stéphane Gallot. Et Bibi donc (je ne suis pas un spécialiste, je parlais pour les autres en disant ça, faut pas déconner).

Bibi qui fut tenté, un temps, d'écluser rapidement deux vodka-cranberry avec ses tickets histoire de se donner un peu de courage.
Non pas que j'avais peur de parler en public non. Mais là, ce n'était pas pour parler de mon travail directement et il y avait quand même environ 300 personnes.

Mais ce fut un excellent moment, convivial et j'espère intéressant. Un public attentif et qui a bien applaudi à l'issue de cette (trop courte) table ronde. Assurément, si on me propose à nouveau, je reviendrais.

Cette table ronde fut pour moi notamment l'occasion d'évoquer ma vision du jeu de rôle, de ce que moi, perso, j'en attendais, des deux côtés de l'écran et des deux côtés d'un manuel de jeu. J'y reviendrais éventuellement.

Voici un lien vers une partie de la conférence (qui a duré 1h):
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=qK0k7h539ns

Ces Uto furent aussi l'occasion de croiser mes amis imaJn'ère qui traquaient certains invités pour recueillir de belles interviews, que vous pourrez, en partie, découvrir dès demain soir sur Radio-G (sur le net, aussi) puis en podcast. Et de tester le restau spécial VIP tout en haut, ce qui m'avait été refusé il y a deux ans ! Ahah, bientôt la gloire et la coke et... enfin en attendant, j'ai eu de la piémontaise et du poisson.
J'ai pu croiser aussi les gars de Sans Détour, autour d'un verre (non, deux) pour un moment bien sympa. Merci à eux d'avoir pensé à moi pour cette table ronde.
Romuald également, un auteur qui faisait partie de l'anthologie U-Chroniques, sorti en juin cette année. Gess, en coup de vent, le temps de le féliciter pour toute l'équipe, pour cette très belle intégrale de la Brigade Chimérique.

Dans l'ensemble, superbe festival, grand, riche en expo, belle librairie et même un robot qui se baladait, devant une assistance médusée. Je n'y suis allé qu'une journée mais c'était évident qu'il y avait de quoi faire pendant plusieurs jours, sans même parler de la prog ciné (Iron Sky, j'aurais bien aimé le voir mais c'était le jeudi).

Mais voila, on vieillit et c'est moche. J'étais rentré très tard la veille et le stress et la fatigue, la chaleur et le bruit (je vis en quasi-reclus depuis un peu plus d'un an) ne m'ont pas encouragé à rester bien longtemps et j'ai levé le camp en fin d'aprem, des sourires pleins la tête.

Merci à homological pour cette très belle rencontre, j'ai beaucoup apprécié la discussion et j'espère qu'on se croisera à nouveau.
Merci aussi à Bzksam, qui m'a proposé de participer à ce qui sera probablement mon premier GN l'année prochaine ! A très bientôt aussi.

Voila, je crois que j'ai fait le tour.

Ce genre d'évènement, je ne m'en cache pas depuis que je fréquente les salons (deux ans, donc, très exactement, puisque les Utopiales étaient le premier salon pas 100%JDR que je faisais), est un véritable fix de motivation, d'envie de bosser et de faire avancer les projets.
Après avoir bouclé un certain nombre de nouvelles, j''entame la seconde moitié de mon troisième roman et compte bien enchaîner sur un quatrième début 2013. Et toute cette énergie, c'est grâce aux gens qui viennent discuter, expliquer qu'ils ont aimé ceci ou cela et qui sont heureux de venir papoter avec moi.
Sèvres arrive bientôt et là encore, j'aurais l'occasion de grimper sur l'estrade pour venir discuter du sujet suivant: "Ecrire un jeu de SF aujourd'hui".
J'espère vous y retrouver nombreux !

On se quitte avec une photo de Spiridon, l'homme-fourmi !

Article écrit avec John Cale - Honi soit... en fond. Oui, on se refait pas ! Son second meilleur album pour moi, après Paris 1919.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire